o.

ordalie

Nb 5.11n.

Nb 5.11 - NBS

11. Le SEIGNEUR dit à Moïse :

Notes : Nombres 5:11

Cette loi, unique en son genre dans l’A.T., prescrit ce qu’on appelle communément une « ordalie », c.-à-d. une procédure qui remet le sort de l’accusé entre les mains du dieu pour déterminer sa culpabilité. Souvent, dans le Proche-Orient ancien, cette sorte de rituel comporte un geste dangereux, voire mortel (absorption de poison, épreuve du feu ou de l’eau) : la divinité doit intervenir pour sauver l’innocent le cas échéant. Ici le rituel imposé à la femme ne semble pas impliquer un péril naturel. Sur ce type de démarche, comparer Jos 7.10s ; 1S 14.41s ; Jr 8.14ss ; Ez 23.31ss ; Jon 1.7 ; Mi 6.1-16. Cf. Code d’Hammourabi 131s : « Si une femme est accusée par son mari, mais qu’elle n’ait pas été surprise en train de coucher avec un autre homme, elle déclarera (son innocence) devant le dieu et elle retournera chez elle. Si l’on a pointé du doigt la femme d’un homme à cause d’un autre homme, mais qu’elle n’ait pas été surprise en train de coucher avec cet autre homme, elle se jettera dans la rivière (épreuve de l’eau) à cause de son mari. »

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
Colombe - Nouvelle Segond révisée (1978) La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
30.95
Produit épuisé
La Bible Parole de Vie - Standard
Avec les deutérocanoniques La Bible Parole de Vie - Standard
11.50
La Bible TOB - Notes intégrales
Notes intégrales La Bible TOB - Notes intégrales
140.00
Produit épuisé

Programmes de lecture les plus lus