a.

apocryphe

Le terme « apocryphe », qui signifie étymologiquement « caché », « secret », s’applique à des textes anciens qui présentent des analogies avec ceux de la Bible, mais qui n’ont pas été retenus dans un « canon » biblique (liste officielle des textes sacrés ou faisant autorité pour une confession donnée). Dans le langage traditionnel du protestantisme, on peut nommer « apocryphes », parmi beaucoup d’autres, les livres « deutérocanoniques* » (c.-à-d. ceux qui ont été retenus dans le canon de l’Eglise catholique, mais non pas dans celui du judaïsme et du protestantisme ; voir l’introduction à l’Ancien Testament, p. {0Xdeuteroc}). Dans l’usage catholique et œcuménique, on réserve généralement l’appellation « apocryphes » aux textes qui n’ont été admis dans aucun des canons des grandes Eglises.

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
Colombe - Nouvelle Segond révisée (1978) La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
30.95
Produit épuisé
La Bible Parole de Vie - Standard
Avec les deutérocanoniques La Bible Parole de Vie - Standard
11.50
La Bible TOB - Notes intégrales
Notes intégrales La Bible TOB - Notes intégrales
140.00
Produit épuisé

Programmes de lecture les plus lus