R.

Rachel

Etymologie

Du latin Rachel, issu du grec ancien Ῥαχήλ (Rhakhḗl) et, plus avant, de l'hébreu רָחֵל‎ (rakhél) qui signifie « brebis ».

Résumé historique du personnage

Fille de Laban. Elle était très belle, Jacob la prit pour deuxième femme.

Références bibliques

- Gen 29.1-30 ; 30.22-25 ; 35.16-20 ; 48.7

Le prénom donné en France (INSEE)

Genese 29.1-30 - NBS

1. Jacob se remit en marche et s'en alla au pays des fils de l'Orient.

Notes : Genèse 29:1

de l’Orient : litt. de l’Est ; cette formule désigne habituellement les populations (souvent arabes) situées à l’est de Canaan (cf. 25.6 ; Nb 23.7 ; Jg 6.3n ; Ez 25.4n ; Jb 1.3+) ; ici il s’agit de la Syrie, au nord-est du pays d’Israël.

2. Il aperçut un puits dans la campagne ; trois troupeaux de petit bétail étaient au repos à côté, car c'était à ce puits qu'on faisait boire les troupeaux. Il y avait une grande pierre pour boucher l'ouverture du puits.

Notes : Genèse 29:2

24.10-32 ; Ex 2.15-21. – au repos ou couchés, cf. 4.7n.

3. Tous les troupeaux se rassemblaient là ; on roulait la pierre de l'ouverture du puits, on faisait boire le petit bétail et on remettait la pierre à sa place, sur l'ouverture du puits.

4. Jacob dit aux bergers : Mes frères, d'où êtes-vous ? Ils répondirent : Nous sommes de Harrân.

Notes : Genèse 29:4

dit aux bergers : litt. leur dit. – Harrân 28.10.

5. Il leur dit : Connaissez-vous Laban, fils de Nahor ? Ils répondirent : Nous le connaissons.

Notes : Genèse 29:5

Nahor 24.15.

6. Il leur dit : Comment va-t-il ? Ils répondirent : Bien ! Voici sa fille Rachel qui arrive avec le petit bétail.

Notes : Genèse 29:6

Comment va-t-il ? / Bien ! litt. Paix pour lui ? / Paix ! Cf. 43.27ns.

7. Il dit : Il fait encore grand jour ; il n'est pas encore temps de rassembler le troupeau ; faites boire le petit bétail, puis allez le faire paître.

8. Ils répondirent : Nous ne pouvons pas, tant que tous les troupeaux n'ont pas été rassemblés ; c'est alors qu'on roule la pierre de l'ouverture du puits et qu'on fait boire le petit bétail.

9. Il parlait encore avec eux lorsque arriva Rachel, avec le petit bétail de son père : elle était bergère.

10. Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, le frère de sa mère, et le petit bétail de Laban, le frère de sa mère, Jacob s'approcha, roula la pierre de l'ouverture du puits et fit boire le petit bétail de Laban, le frère de sa mère.

11. Puis Jacob embrassa Rachel et se mit à sangloter.

12. Jacob dit à Rachel qu'il était un parent de son père, qu'il était fils de Rébecca. Elle courut le dire à son père.

Notes : Genèse 29:12

parent : litt. frère, cf. v. 15.

13. Dès que Laban eut appris l'arrivée de Jacob, fils de sa sœur, il courut à sa rencontre, l'étreignit et l'embrassa. Il le conduisit chez lui, et Jacob raconta tout à Laban.

Notes : Genèse 29:13

Jacob raconta : litt. il raconta.

14. Alors Laban lui dit : Tu es vraiment mes os et ma chair. Il habita chez lui un mois durant.

Notes : Genèse 29:14

mes os et ma chair : formule exprimant le lien familial (cf. 2.23 ; Jg 9.2 ; 2S 5.1 ; 19.13s) ; Laban reconnaît que Jacob est bien de la famille.

15. Puis Laban dit à Jacob : Me serviras-tu pour rien parce que tu es mon frère ? Dis-moi quel doit être ton salaire.

Notes : Genèse 29:15

parce que : autre traduction alors que. – frère v. 12n.

16. Or Laban avait deux filles : le nom de l'aînée était Léa, et le nom de la cadette Rachel.

17. Les yeux de Léa étaient doux, mais Rachel était d'une très grande beauté,

Notes : Genèse 29:17

doux : l’adjectif hébreu (traduit par tendre en 18.7, par délicat en 33.13 etc.) peut être compris comme un signe de beauté ; on a aussi compris, par opposition à la beauté de Rachel, ternes.

18. et Jacob aimait Rachel. Il dit : Je te servirai sept ans pour Rachel, ta fille cadette.

Notes : Genèse 29:18

Cf. Ex 21.4-6 ; Os 12.13. Selon la coutume israélite, c’est au fiancé de verser une dot (Gn 34.12 ; Ex 22.15s ; 1S 18.25).

19. Laban dit : Je préfère te la donner à toi plutôt qu'à un autre homme. Reste chez moi !

Notes : Genèse 29:19

Reste : autre traduction installe-toi ; le même verbe est traduit par habiter au v. 14.

20. Ainsi Jacob servit sept années pour Rachel. Ce fut à ses yeux comme quelques jours, parce qu'il l'aimait.

Notes : Genèse 29:20

Ct 8.6s.

21. Ensuite Jacob dit à Laban : Donne-moi ma femme, car mon temps est accompli ; je veux aller avec elle !

22. Laban réunit tous les gens du lieu et donna un banquet.

Notes : Genèse 29:22

Jn 2.1s.

23. Le soir, il prit sa fille Léa et l'amena vers Jacob, qui alla avec elle.

Notes : Genèse 29:23

Léa est probablement couverte d’un voile qui la dissimule entièrement aux regards, selon la coutume orientale (24.66) ; Jacob ne distingue pas la substitution à ce moment-là.

24. Laban donna sa servante Zilpa pour servante à sa fille Léa.

25. Le matin venu, surprise : c'était Léa ! Alors Jacob dit à Laban : Qu'est-ce que tu m'as fait ? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi ? Pourquoi m'as-tu trompé ?

Notes : Genèse 29:25

Cf. 27.35s. – surprise : litt. voici. – Jacob dit : litt. il dit.

26. Laban dit : Il est inadmissible, chez nous, de donner la cadette avant l'aînée.

27. Achève la semaine de noces avec celle-ci, et nous te donnerons aussi l'autre pour le service que tu feras encore chez moi pendant sept autres années.

Notes : Genèse 29:27

la semaine… : litt. la semaine de celle-ci, ou cette semaine ; il s’agit en tout cas de la semaine durant laquelle on fêtait le mariage (Jg 14.12). – nous te donnerons : Smr et des versions anciennes ont lu je te donnerai. – aussi l’autre : le code lévitique interdira formellement l’union avec deux sœurs (Lv 18.18).

28. Jacob fit ainsi ; il acheva la semaine de noces avec Léa ; puis Laban lui donna pour femme sa fille Rachel.

29. Laban donna sa servante Bilha pour servante à sa fille Rachel.

30. Jacob alla aussi avec Rachel, qu'il aimait plus que Léa ; et il servit encore chez Laban pendant sept autres années.

Notes : Genèse 29:30

Jacob alla : litt. il vint ; cf. 16.2n.
Genese 30.22-25 - NBS

22. Alors Dieu se souvint de Rachel ; il l'entendit et la rendit féconde.

Notes : Genèse 30:22

la rendit féconde : litt. ouvrit sa matrice ; cf. 21.1ss ; 25.21 ; 29.31 ; 1S 1.27.

23. Elle fut enceinte et mit au monde un fils. Elle dit : Dieu a enlevé mon déshonneur.

Notes : Genèse 30:23

a enlevé : hébreu ’asaph (cf. v. 24n). – mon déshonneur : autre traduction l’outrage qui m’était fait ; il s’agit en l’occurrence de la stérilité.

24. Elle l'appela du nom de Joseph (« Ajouté »), en disant : Que le SEIGNEUR m'ajoute un autre fils !

Notes : Genèse 30:24

L’hébreu yoseph peut être compris comme une forme de deux verbes différents : il enlèvera (cf. v. 23n) et il ajoute ; le nom de Joseph se trouve ainsi expliqué par deux étymologies, qui font assonance. – un autre fils 35.17.

25. Lorsque Rachel eut mis Joseph au monde, Jacob dit à Laban : Laisse-moi partir, pour que j'aille chez moi, dans mon pays.

Notes : Genèse 30:25

27.44s. – chez moi : litt. vers mon lieu.
Genese 35.16-20 - NBS

16. Ils partirent de Beth-El. A quelque distance d'Ephrata, Rachel accoucha. Elle eut un accouchement pénible.

Notes : Genèse 35:16

Ephrata : ce nom est associé à Beth-Léhem (v. 19 ; 48.7), à une douzaine de kilomètres au sud-sud-ouest de Jérusalem ; cf. Mi 5.1 ; Ps 132.6 ; Rt 1.1s ; 1Ch 2.24,50 ; 4.4 ; c’était peut-être à l’origine une variante d’Ephraïm, nom d’une région et peut-être d’une ville au nord de Jérusalem (1S 10.2 ; Jr 31.15ss).

17. Pendant les douleurs de l'accouchement, la sage-femme lui dit : N'aie pas peur, tu as encore un fils !

Notes : Genèse 35:17

encore un fils 30.24.

18. Comme elle allait rendre l'âme, car elle était mourante, elle l'appela du nom de Ben-Oni (« Fils de mon mal ») ; mais son père l'appela Benjamin (« Fils de la main droite ») .

Notes : Genèse 35:18

Ben-Oni signifie Fils de mon mal ou fils de mon humiliation. Cf. 1S 4.20s ; 1Ch 4.9 ; 7.23. – Benjamin (hébreu Binyamîn) signifie Fils de la (main) droite, la droite pouvant être le côté favorable ou la direction du sud. La tribu de Benjamin occupait la région située au sud d’Ephraïm (cf. v. 16n ; voir aussi Jg 3.15+).

19. Rachel mourut et fut ensevelie sur le chemin d'Ephrata, c'est-à-dire Beth-Léhem.

Notes : Genèse 35:19

Ephrata / Beth-Léhem (orthographe traditionnelle Bethléem, d’après le grec) v. 16n ; cf. Rt 1.2 ; Mi 5.1.

20. Jacob installa une pierre levée sur sa tombe : c'est la pierre levée du tombeau de Rachel, jusqu'à aujourd'hui.

Notes : Genèse 35:20

Cf. Jr 31.15. – tombe et tombeau traduisent un même mot hébreu.
Genese 48.7-7 - NBS

7. A mon arrivée de Paddân, Rachel mourut près de moi en Canaan, en route, à quelque distance d'Ephrata ; c'est là que je l'ai ensevelie, sur le chemin d'Ephrata, c'est-à-dire Beth-Léhem.

Notes : Genèse 48:7

Paddân : comme le précisent quelques textes anciens, il s’agit de Paddân-Aram (25.20n). – Rachel : deux témoins du texte ajoutent : ta mère. – Sur l’ensemble, voir 35.16n-20.

Les prières les plus suivies de notre communauté 2ou3.com

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

La Nouvelle Bible Segond - Edition d
Edition d’étude La Nouvelle Bible Segond - Edition d'étude Auteur : Collectif
Prix : 46.50 EUR
La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales
Colombe - Nouvelle Segond révisée (1978) La Sainte Bible « Colombe » Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 30.95 EUR
La Bible Parole de Vie - Standard
Avec les deutérocanoniques La Bible Parole de Vie - Standard Auteur : Collectif
Prix : 11.50 EUR
La Bible TOB - Notes intégrales
Notes intégrales La Bible TOB - Notes intégrales Auteur : Collectif
Prix : 140.00 EUR
La Bible Nouvelle Français courant reliure rigide
Avec les deutérocanoniques La Bible Nouvelle Français courant reliure rigide Auteur : Collectif
Prix : 21.50 EUR

Programmes de lecture les plus lus