l.

luminaire

Gn 1.14n.

Gn 1.14 - NBS

14. Dieu dit : Qu'il y ait des luminaires dans la voûte céleste pour séparer le jour et la nuit ! Qu'ils servent de signes pour marquer les rencontres festives, les jours et les années,

Notes : Genèse 1:14

luminaires : le terme hébreu est apparenté au mot traduit par lumière au v. 3 ; dérivé du verbe traduit par éclairer au v. 15, il désigne parfois un porte-lampes (Ex 25.6 etc. ; voir aussi ses emplois en Ez 32.8n ; Ps 74.16n ; 90.8n ; Pr 15.30n). Le récit présente les astres comme des lumières créées (Es 40.26 ; Ps 136.7-9) qui ont pour fonctions essentielles d’éclairer la terre (v. 15,17 ; Jr 31.35) et de marquer les temps (sur le mot traduit par signes, voir 4.15n ; Jr 10.2), notamment les jours des rencontres festives ou fêtes religieuses (Lv 23.2n ; voir calendrier et fêtes ; le même mot hébreu est traduit par temps fixé en Ex 13.10n etc. ; voir aussi Jos 8.14n ; 1S 20.35n). Il s’oppose ainsi aux religions qui les considèrent comme des divinités (Dt 4.19). Voir aussi Ps 74.16n ; 104.19n ; 148.3-6 ; Jc 1.17.

Découvrez les 5 traductions de la Bible réalisées par l'Alliance biblique française sur Editionsbiblio.fr

Programmes de lecture les plus lus